Ecriture, le 1er jet : architecte ou jardinier ?


Cela fait à présent quelques années que j’écris et le meilleur conseil que j’ai reçu reste toujours : allez au bout de votre premier jet, racontez toute votre histoire, puis retravaillez. C’était l’un des premiers donné lors du MOOC Draftquest, mais aussi par Bernard Werber lors de sa masterclass que j’ai suivi.

Il est tentant de juger nos écrits, de vouloir coucher directement la phrase parfaite. Mais une telle méthode ne pourra que donner un début éventuellement parfait (et encore), mais sûrement pas une histoire, surtout lorsqu’on débute. Ce premier jet est un tas de terre glaise auquel on donne des formes grossières, la réécriture permet d’affiner les détails.

Pourquoi j’écris tout ça et je sors cet article maintenant ? Parce qu’en novembre a lieu le NaNoWriMo auquel je participe depuis quelques années. Ce défi mondial un peu dingue consiste à écrire 50 000 mots en 1 mois, soit 1667 mots par jour. C’est beaucoup - en tout cas pour moi, je ne suis pas une rapide -, je n’ai atteint ce palier qu’une fois en plusieurs années, mais dans tous les cas on avance, avec le côté ludique du compteur qui grimpe et l’ambiance d’émulation entre participants.

Le but est donc de produire notre terre glaise sans regarder en arrière pour juger les formes.

Et pour construire l’intrigue de base, la colonne vertébrale de notre histoire il y a deux grandes approches.



NB : les images utilisées sont des extraits du site officiel NaNoWriMo et lui appartiennent donc.

L’architecte


Appelé « planner » dans le jargon du NaNoWriMo (planificateur), le nom parle de lui-même : avant de commencer l’écriture, l’architecte prépare les plans de sa maison, parfois très détaillés, parfois moins (je reviens un peu plus loin sur cette nuance). Ce type d’auteur a une approche méthodique de son roman. Il sait déjà comment il commence, les péripéties, la fin. Il fait des fiches personnages, décors, etc. Prépare ses recherches avant de poser le moindre mot.

Il existe plusieurs méthodes pour aider à créer sa structure, comme par exemple la méthode du flocon. On peut aussi reprendre les étapes du monomythe ou du voyage du héros (version plus détaillée du précédent). Ces théories reposent sur l’idée que la plupart des histoires - voire toutes -, de l’antiquité à nos jours, peuvent se décomposer en un certain nombre d’étapes, les principales étant :


1. La situation initiale : le monde normal du (des) personnages principal (aux)


2. L’appel du héros : un élément vient perturber la vie quotidienne du personnage principal

Cela va de la rencontre de Juliette pour Roméo, à la découverte de l’anneau par Frodon, en passant par l’expérience qui tourne mal des frères Elric. A partir de là, le (ou les) héros a le choix de répondre ou non à cet appel : Roméo aurait pu lâcher l’affaire en découvrant que Juliette était la fille de son ennemi ; Frodon dire à Gandalf de se débrouiller ; les frères Elric abandonner l’alchimie et accepter leur sort.

L’histoire serait un peu courte dans ce cas ! Mais rien n’oblige le héros à accepter d’emblée, ou facilement.


3. Des péripéties : des épreuves se mettent sur le chemin du héros

On ne va quand même pas lui faciliter la vie ? Pour rendre une histoire intéressante, il faut de la tension, un fossé entre ce que veux le personnage et la réalité : qu’est-ce qui se dresse en travers de son chemin ? Comment va-t-il le surmonter ?

Les épreuves ne sont pas forcément des combats au sens propre du terme - ça peut ! mais pas forcément. Et les monstres à vaincre peuvent prendre divers visages : un rival, un dragon, une catastrophe naturelle, ou le héros lui-même. Les péripéties dans Haikyuu seront - notamment - les matchs ; le principal ennemi de Yuri Katsuki est son anxiété ; et bien sûr le principal problème de Roméo et Juliette est l’hostilité de leurs familles.


4. Une résolution, qui a permis au personnage d’évoluer

Bonne ou mauvaise, l’issue de la quête résout le problème initial. 

L’histoire d’amour a son happy end - il vécurent heureux bla-bla-bla - ou se termine mal - séparation, mort... Le fait est que la tension initiale de la rencontre entre Roméo et Juliette a une fin claire et une morale.

Je ne suis pas du tout fan des happy ends aux forceps : une bonne fin doit être la conclusion logique - mais pas forcément évidente - de l’intrigue, doit être cohérente et fidèle au monde créé et au caractère des personnages.


5. Un retour à un monde normal, mais différent de la situation initiale


Tout ceci est évidemment très schématisé, mais parfois y revenir peut aider à se débloquer dans l’étape de préparation de son texte. Je vous conseille d’ailleurs de vous entraîner à identifier les schémas narratifs dans les fictions que vous lisez ou regardez, c’est très instructif (mais parfois agaçant quand on voit tout venir à 10 kilomètres).

Je vous invite à regarder cette courte vidéo Ted-ed sur le voyage du héros pour mieux comprendre le concept.

Lire la suite 2 commentaires

Bilan septembre 2017


Je tente donc de reprendre mes bilans mensuels, sans garantie d’être assidue... Je crois que le dernier date d’il y a 1 an !

Pour rappel, tous mes articles de blog sont listés, classés par thème, sur cette page de sommaire.

Lectures

Roman

Lire la suite 0 commentaires

Écriture : que m'apporte la fanfiction ?


Depuis quelques mois, je me suis mise à écrire des fanfictions, un exercice que je n'avais pas prévu de tenter et qui m'apporte beaucoup en tant qu'auteure. 

Petit point sur ce que c'est, pourquoi et comment je m'y suis mise et en quoi cela enrichit ma pratique de l'écriture.


Fanfiction : kézako ?


La fanfiction est comme le nom l'indique, une fiction écrite par des fans. Fans de quoi ? D'un univers existant : cela va de Star Wars, à Harry Potter, en passant par Fullmetal Alchemist, Buffy ou Hunger Games, ou même des jeux vidéos.

De nouvelles histoires sont créées à partir de ces licences, soit en reprenant les personnages, soit le cadre, soit les deux. Cela peut suivre l'intrigue originale - on parle alors de "canon-compliant" - pour la compléter, la poursuivre, se centrer sur des personnages secondaires... ou changer complètement. Les personnages peuvent évoluer dans un univers alternatif, on peut faire des cross-over (croisements entre licenses), cela peut être de la romance, de la fantasy, du thriller... Bref, les possibilités sont aussi vastes que l'imagination.

Bien entendu, les droits n'appartiennent pas aux auteurs de fanfic, même si certains univers se sont ouverts à la publication avec des reversements de droits (voir Kindle Worlds chez Amazon par exemple). La pratique est globalement tolérée (globalement car certains auteurs s'y opposent officiellement) tant qu'elle n'est pas lucrative. De manière générale ceux qui détiennent les droits n'ont pas tellement intérêt à taper sur les auteurs de fanfic, qui sont des fans hardcore et contribuent à la renommée de la licence. C'est en tout cas la position générale des Japonais qui ne s'opposent même pas à la vente de produits issus de fans, voire l'encouragent avec des conventions comme le Comiket. Certains auteurs se sont aussi prononcés en faveur des créations de fanfictions, parfois avec des restrictions, comme J.K. Rowling qui les encouragent à condition qu'il n'y ait pas de pornographie, afin de protéger son lectorat cible.

Pour plus de précisions, je vous renvoie vers l'article de Wikipédia sur le sujet.



Lire la suite 2 commentaires

Actualités écriture - L'Opale de Feu/Wattpad


Bonjour à tous !

Ce petit article pour faire le point sur mon actualité écriture de ces derniers temps.

L'Opale de Feu - Tome 3 : L'Air


Ça y est, il est sorti ! Cet opus a été un challenge pour moi, j'ai dû jeter la moitié de mon premier jet suite à un changement majeur à la réécriture, jongler entre les points de vue, équilibrer tout ça... J'espère qu'il vous plaira en tout cas !
(Attention le 4ème de couverture spoile la fin du tome 2 si vous ne l'avez pas encore lu)


Quatrième de couverture 

À présent  séparés, Cateline, Varagna et Antas doivent chacun faire face à leurs propres obstacles.

Trahis lors de leur arrivée à Aberfa, Varagna et Antas sont conduits devant l'Imperator. Pendant ce temps, Cateline essaye toujours d'échapper à celui-ci, mais le piège se referme de plus en plus sur elle.

Entre voyages, jeux de pouvoirs et dissimulations, les trois adolescents seront confrontés à des choix qui détermineront qui ils souhaitent devenir.



Lire la suite

Bilan 2016 : lectures et animés


Et voici un petit aperçu de ce qui m'a enthousiasmée au cours de l'année 2016 ! De ce point de vue ça aura été une excellente année avec de très belles découvertes.

Lectures

Romans / Théâtre

Lire la suite 0 commentaires

Bilan juillet à septembre 2016


Un bilan groupé pour juillet, août et septembre, mois pendant lesquels mon activité habituelle s'est ralentie pour cause de visite familiale, voyage à Sydney et déménagement ! J'ai également pas mal de chroniques et d'articles en retard du coup !

Lecture

Lire la suite 0 commentaires

Bilan mensuel : juin 2016

Lecture


Lire la suite 0 commentaires

Bilan mensuel : mai 2016

Lecture


Un excellent mois de lecture, avec de nombreux coups de coeur, dont LE coup de foudre ultime pour l'extraordinaire Cesare de Fuyumi Soryo ! La mangaka m'a tellement passionnée pour la famille Borgia que j'ai lu notamment la pièce Lucrèce Borgia par le grand Victor Hugo. J'ai également lu une autre série de Fuyumi Soryo, Eternal Sabbath, un thriller SF que j'ai aussi beaucoup aimé.

Histoire toujours avec Le Requiem du Roi des Roses d'Aya Kanno, une adaptation de la pièce Richard III de Shakespeare.


Enfin deux suites qui tiennent leurs promesses : Les enfants de la Baleine 2 et La Fleur Millénaire 13.

Lire la suite 0 commentaires

Fantasy : créer un monde

Voici quelques pistes de réflexion issues de mon expérience personnelle de création du monde de L'Opale de Feu. Elles n'ont donc vocation ni à l'exhaustivité, ni à la vérité absolue.

Si vous êtes auteur ou lecteur de fantasy, je vous invite à apporter également votre point de vue dans les commentaires !

Les éléments surnaturels

Le principe même de la fantasy est d'intégrer certains éléments surnaturels au monde (contrairement au fantastique où ils font irruption dans le monde normal contre toute attente). D'ailleurs lorsqu'on écrit de la fantasy, c'est souvent qu'on affectionne la magie ou les créatures fantastiques.

Pour autant, il s'agit de poser des règles à ces éléments. En effet, si pendant 600 pages votre héros a été limité par sa magie et que finalement d'un claquement de doigt il sauve le monde, le lecteur va avoir la légère sensation qu'on se paye sa tête (ou alors vous avez intérêt à bien expliquer comment ce claquement de doigt est soudain devenu supra puissant ! Bon courage !).


Donc s'il y a de la magie, définissez ses principes : que peuvent ou ne peuvent pas faire ses détenteurs ? Comment ils l'acquièrent ? Comment ils progressent ?

Petit exemple avec la magie des animas dans L'Opale de Feu :
- il s'agit d'un lien d'âme entre un humain et un animal intelligent appelé anima ;
- l'humain et l'anima sont du même sexe, puisqu'ils sont deux parties d'une même entité ;
- ils peuvent communiquer entre eux par télépathie sauf en cas d'éloignement géographique ;
- les animas ne parlent pas à voix haute et ne communiquent donc qu'avec leur humain ;
- leurs vies sont liées : si l'un meurt, l'autre aussi ;
- l'humain obtient des attributs de son anima, c'est à dire qu'il possède des caractéristiques de l'espèce (plumes, griffes, sens différents...) ;
- ils l'acquièrent à la naissance ;
- la progression est un autre débat qui m'amènerait à vous spoiler le tome 1 ! 😉

Voilà, avec ces règles, Cateline qui est liée à un chat ne va pas soudainement se mettre à voler ou respirer sous l'eau. De même, son anima Kaslane ne va pas faire un discours devant toute la tribu.

En bref : il faut que ce soit cohérent.

Différents éléments surnaturels peuvent évidemment cohabiter (s'ils n'entrent pas en contradiction). Dans L'Opale de Feu les animas ne sont pas les seuls animaux fantastiques (oui, il y a bien un lion ailé, mais pas que !) et l'Imperator (l'antagoniste) utilise une forme de magie qui tient de l'alchimie, à base de potions.

Lois physiques, biologiques et géographie

Lire la suite 2 commentaires

L'animal dans la littérature


J'ai été sollicitée par la communauté d'écrivains de la Plume d'Argent dans le cadre d'un dossier sur l'animalité (plus précisément la demande est venue de Christelle Dabos, auteur du merveilleux La Passe-Miroir que je vous conseille vivement de lire !).

En effet, comme vous le savez, les animaux ont une place capitale dans L'Opale de Feu, ce sont littéralement les âmes sœurs du peuple dont est originaire l'héroïne Cateline.

Vous pouvez donc découvrir dans le journal de la Plume d'Argent une présentation sur la place des animaux dans la littérature, ainsi que deux interviews d'auteurs, la mienne et celle d'Estelle Vagner.

Bilan mensuel : avril 2016

Lecture


Mon seul vrai coup de coeur du mois est Arte de Kei Ohkubo.

Sans aller jusqu'au coup de coeur, j'ai beaucoup aimé The Top Secret de Reiko Shimizu et Coraline de Neil Gaiman.


Chroniques

Mangas :

Ecriture

Lire la suite 0 commentaires

Evolution du site / IEF


Certains d'entre vous le savent, j'ai un autre blog plus spécifiquement consacré à l'instruction en famille. Après réflexion j'ai décidé de fusionner celui-ci avec le présent site, je vous explique pourquoi. Et ce n'est pas uniquement pour me donner moins de travail (mais soyons honnête, ça joue aussi).


Qu'est-ce que l'instruction en famille ?

L'instruction en famille (de son petit nom IEF) est le fait d'instruire ses enfants hors d'un établissement scolaire. 

Ce choix est parfaitement légal en France (et dans de nombreux autres pays) : l'école n'est pas obligatoire, c'est l'instruction qui l'est de 6 à 16 ans.

Sous ce terme cohabitent (parfois dans la même famille au cours du temps ou selon les enfants) différentes modalités, du suivi de cours par correspondance, au travail selon le programme scolaire, à l'utilisation de méthodes alternatives et jusqu'au principe qui consiste à suivre les intérêts de l'enfant en premier lieu (unschooling). Si notre famille a commencé par suivre le programme pour se racrocher à quelque chose, de plus en plus nous tendons vers l'informel et le unschooling.

Lire la suite 0 commentaires

Bilan mensuel : mars 2016

Côté lecture


Moisson de coups de coeur parmi les mangas !

Action avec Blue Exorcist de Kazue Kato.
Tendresse dans Père & Fils de Mi Tagawa.
Mystère gothique avec l'extraordinaire Pandora Hearts de Jun Mochizuki !
Et ambiance onirique dans le très beau Les Enfants de la Baleine d'Abi Umeda.


Chroniques du mois :

Côté écriture

J'en suis à peu près à la moitié de la réécriture du tome 3 de L'Opale de Feu ! 

En revanche j'ai eu l'idée lumineuse de faire une grosse modification au milieu et j'ai donc encore beaucoup de travail derrière.

Au fait, je vous avais révélé l'élément de ce tome 3 ? Dans le cas contraire, vous avez un indice avec la photo.

Il se pourrait que les abonnés de la newsletter reçoivent le premier chapitre dans peu de temps, mais chut ! 
Lire la suite 0 commentaires

Bilan mensuel : février 2016

Côté lecture


Les lectures marquantes de ce mois-ci :

Pour les romans, j'ai enfin pu lire la suite de Gardiens des Cités Perdues de Shannon Messenger ! Oh joie ! :-D

Pour les mangas, j'ai adoré Ikigami, préavis de mort, une dystopie qui fait froid dans le dos. Frisson également pour Kasane, la voleuse de visage.


Chroniques du mois :


Article à thème :


TAG :



Côté écriture



J'ai un (tout petit) peu avancé sur L'Opale de Feu - Tome 3 : L'Air.

Disons que le premier chapitre a été réécrit et me convient à peu près. Mais j'ai du mal à avancer ces derniers temps.

0 commentaires

Bilan mensuel : janvier 2016

Maintenant que mon blog est alimenté plus régulièrement, je vais tenter un petit bilan à la fin de chaque mois !

Côté lectures

Romans

De ce côté là, on a vite fait le tour ce mois-ci, puisque j'ai juste relu en VO le classique 1984 de George Orwell.



Mangas

Là par contre, beaucoup de lectures (je suis loin de chroniquer tout ce que je lis !) de tous genres avec quelques coups de coeur :
- le classique shonen steampunk Fullmetal Alchemist d'Hiromu Arakawa ;
- la très drôle et juste fresque agricole Silver Spoon de la même mangaka ;
- l'aventure fantasy L'Arcane de l'Aube de Rei Toma ;
- le thriller temporel Erased de Kei Sanbe.

Tous différents, dans des catégories qui n'ont rien à voir, j'ai adoré ces histoires qui ont su me captiver.



Chroniques du mois

1984 - George Orwell (roman SF)
L'Arcane de l'Aube - Rei Toma (manga shojo) 💕
Silver Spoon - Hiromu Arakawa (manga shonen) 💕
Erased - Kei Sanbe (manga seinen) 💕


Autre article lectures



À part ça, le blog a fait partie du "Focus blog" chez Team Littéraire.


Côté écriture

Lire la suite 0 commentaires

Bilan de 2015


Si l'on met de côté l'actualité internationale pourrie, 2015 aura été une année mouvementée au bon sens du terme pour moi. 

D'un point de vue personnel nous avons tout quitté en France pour partir à l'autre bout du monde, au Vanuatu. Pour ceux qui se demandent où c'est et qui veulent lire nos aventures, je vous renvoie vers mon blog personnel. Autant dire que ça n'a pas été toujours simple ces derniers mois, mais nous n'avons aucun regret ! :-)  







Côté écriture, après la sortie du tome 1 de L'Opale de Feu en novembre 2014, j'ai écris le tome 2. Celui-ci a été publié fin octobre 2015.

Je continue de prendre mes marques d'auteure indépendante, ce qui a ses avantages et ses inconvénients. Le plus dur pour moi est la partie promotion, je ne sais pas "me vendre" et se faire connaître prend du temps. Mais je vois doucement les ventes augmenter et surtout les retours sont en général très bons ! Chaque commentaire de lecteur me donne de l'énergie pour continuer ! :-D

En novembre pour la seconde année j'ai participé au NaNoWriMo, mais cette fois ci j'ai réussi le challenge ! Ça a été l'occasion de bien avancer le premier jet du tome 3. 




Côté lecture, j'ai fait quelques découvertes.

Tout d'abord celle de la communauté des blogueurs littéraires, via Twitter au départ. Une communauté dynamique et fun, qui permet de faire exploser sa pile à lire, partager sur ses lectures et participer à des challenges amusants. Ça m'a donné envie d'étoffer la partie lectures de mon blog.

Ensuite fin 2014 - début 2015, j'ai mis le pied dans un univers jusqu'alors inconnu pour moi : le manga. Depuis que j'ai commencé à en lire, je n'en ai jamais assez ! Et comme ça se dévore à toute vitesse, je pense que j'ai avalé une bonne centaine de séries en un an. En conséquence, je me retrouve à rêver de visiter le Japon...

Du côté des romans j'ai eu aussi quelques coups de cœurs, mais la quantité lue s'en est ressentie forcément !


Mangas coups de coeur de 2015

Lire la suite 0 commentaires

Challenge littérature de l'imaginaire #4



Aller zou, je me lance dans un deuxième challenge lecture : les littératures de l'imaginaire ! Pas si compliqué pour moi, c'est mon genre de prédilection et cela recoupe aussi le challenge jeunesse. 

Ce challenge est organisé par le blog Les Tribulations d'Amaruël


Le but du challenge :

L'objectif de ce challenge est de lire et de chroniquer des ouvrages appartenant à la littérature de l'imaginaire, à savoir :
- la Fantasy
- la Science-Fiction
- le Fantastique
(avec leur sous-genres comme la dystopie, la bit-lit etc.).

Les ouvrages peuvent être des romans, des nouvelles (anthologie complète), des essais, des mangas, des bandes dessinées... (sauf dans le cadre de la catégorie C). En format papier ou numérique.


J'ai choisi de m'inscrire en échelon 4, catégorie A :

Échelon 4 : Immersion dans le vide - au moins 48 livres

Catégorie A : Ange gardien de la Simplicité - Le challenge reste comme il était jusque-là, à savoir tous les supports sont acceptés et vous lisez tous les genres des lectures de l’imaginaire.


Livres lus dans le cadre du challenge :

1. 
Yona, princesse de l'Aube - Mizuho Kusanagi (manga)

2 commentaires

NaNoWriMo 2015 - Bilan

Je l'ai fait !!!! Plus de 50 000 mots écris en 1 mois !

Si l'an dernier je me suis arrêtée à environ 35 000, cette année j'en ai écrit plus de 51 000.

Comme toujours, le démarrage est plus facile que le milieu. Comme toujours le fait d'avoir une date butoir me donne un sursaut d'énergie à la fin.

J'ai commencé par vouloir écrire quelque chose de différent, une romance à la première personne en plus. En réalité je m'ennuyais prodigieusement à écrire ça, donc au bout d'environ 10 000 mots, j'ai laissé tombé.

Je me suis donc mise au tome 3 de L'Opale de Feu ! Si le premier jet n'est pas encore terminé, il a bien avancé et cela m'a permis de voir ce que j'ai encore à améliorer dans la structure globale. Je vais donc continuer dans la lancée du NaNoWriMo pour terminer ce premier jet. Puis le reprendre autant de fois que nécessaire.
3 commentaires

1er décembre 2015 : les news du bout du monde


Les semaines passent à une vitesse folle ici, pourtant on ne peut pas dire qu'on soit submergés de travail lol !

Nous profitons toujours du lagon, Gabriel a même commencé le surf ! Lui et Nolwenn font aussi du hockey sur roller deux fois par semaine. Les deux activités sont avec le lycée français et ils se sont très vite fait un cercle de copains.

Nous avons été voir les jardins du Summit.


J'ai été très occupée côté écriture avec la sortie de mon tome 2 fin octobre et ma participation au NaNoWriMo (50 000 mots à écrire en 1 mois).

On a reçu nos affaires de France, ça a pas été une mince affaire tout ça, mais on les a !

Lire la suite 0 commentaires

NaNoWriMo 2015

Voilà le National Novel Writing Month est officiellement lancé pour cette saison !

J'en avais déjà parlé dans mon article Se motiver en auto-édition, il s'agit d'un défi suivi dans le monde entier et qui consiste à écrire 50 000 mots en 1 mois. 

Le but est purement d'avancer et le défi est surtout contre soi-même. Certains se rajoutent des contraintes, certains atteignent même les 50k en 24h ! J'en suis loin, quand j'écris j'ai tendance à aller à l'essentiel et les réécritures sont plutôt des allongements que des raccourcissements chez moi ! 

Mais l'esprit est bon enfant, le fait d'être des milliers à écrire en même temps aide à se motiver. On voit le compteur augmenter jour après jour et son roman se débobiner devant soi. L'idée est d'écrire d'abord, de critiquer plus tard ! On ne peut améliorer que ce qui existe, donc on avance et on avise après ;-)

C'est donc mon second NaNo et cette année j'ai décidé d'essayer quelque chose d'un peu différent. Je fait donc une pause d'écriture de "L'Opale de Feu", pour m'essayer à une "romance tropicale". Oui je puise l'inspiration dans mon déménagement et ma nouvelle vie au Vanuatu ! 
En parallèle je vais déjà essayer de faire vivre les deux premiers tomes de "L'Opale de Feu", mais je rassure ceux qui attendent la suite, je n'attendrai pas longtemps pour m'y atteler.
0 commentaires

Sortie du tome 2 ! Ça y est !

C'est officiel, le tome 2 est disponible au format numérique et la version brochée arrive dès mise en ligne par Amazon ! 

Retrouvez donc Cateline, Varagna, Antas et les animas ici



Après les révélations sur le lion ailé, Cateline se lance en quête des créatures fabuleuses qui lui permettront de le sauver. Un avis de recherche émanant de l'Imperator est diffusé à travers le continent, pourra-t-elle y échapper ?

L'Opale de Feu guide Cateline, Varagna et Antas vers le nord. Là, les Hommes ne seront pas leurs seuls ennemis : les éléments les pousseront dans leurs derniers retranchements.
L'aventure apportera son lot de révélations, qui obligeront les trois amis à des choix douloureux.
0 commentaires

Sortie du tome 2 avant le 1er novembre !

Ça y est ! 

Après quelques mois un peu rock'n'roll pour cause de déménagement au bout du monde, je reprends sérieusement toutes mes activités.

Et je peux le dire : le tome 2 est pratiquement terminé, plus que quelques peaufinages ! 

J'ai comme objectif de le publier avant le 1er novembre, car ce mois là je participe au Nanowrimo (objectif : 1 mois - 50 000 mots). Je ferai une pause de la saga pour écrire le premier jet d'un roman adulte cette fois, une chick-lit tropicale.

En attendant, j'ai mis sur le site le chapitre 1 tel qu'il sera publié, fini et tout et tout ! 

C'est par là :
http://opaledefeu.jimdo.com/premier-chapitre-offert
0 commentaires

Se motiver en auto-édition

Une discussion entre auteurs sur Facebook m'a inspirée cette idée d'article. En effet, comment aller au bout de ses projets quand on est en auto-édition et qu'on n'a donc pas d'éditeur pour nous donner une date limite ? Le challenge est encore plus grand quand (comme moi) on est TDAH (trouble du déficit d'attention avec hyperactivité) et qu'on a tendance à procrastiner et s'éparpiller.


Je vous donne ici quelques pistes qui fonctionnent plus ou moins pour moi. 


1) Ne pas rester seul


Même si l'écriture est une activité solitaire, le fait d'échanger avec d'autres auteurs est ce qui m'aide le plus à avancer.


Il y a plusieurs façon de trouver de telles communautés, forums, facebook, MOOC (cours massif en ligne) ou autre.


Celle qui a le mieux fonctionné pour moi a été de suivre le MOOC "Ecrire une oeuvre de fiction" par Draftquest. Outre les conseils de David (l'organisateur) et les exercices hebdomadaires, j'y ai fait des rencontres virtuelles qui m'ont permis de recevoir des critiques constructives et des encouragements. J'y ai beaucoup gagné en confiance en moi, me suis fait des amis et ai des relecteurs de confiance grâce à ça.


Dans le même esprit de communauté, il y a le NaNoWriMo, dont je parlerai un peu plus bas.



2) La régularité


C'est LE conseil donné par de nombreux écrivains. Ecrire tous les jours, en se fixant un objectif quotidien en durée ou en nombre de mots / signes.


J'ai plus de mal à m'y tenir, mon naturel revient au galop, mais j'essaye dans les bonnes périodes d'écrire un peu chaque jour. Malgré tout, j'ai des période de pause, parfois volontaires pour faire mûrir une partie de mon histoire, parfois forcée pour raison de santé (je souffre de fibromyalgie = douleur et fatigue chronique).



3) Se fixer des objectifs


Là je ne parle plus d'objectifs quotidiens, mais plutôt à long terme. 


J'ai plein d'idées en réserve, que je note dans un coin, mais que je m'oblige à ne pas commencer tant que la série de "L'Opale de Feu" n'est pas achevée. Je l'ai aussi découpée en plusieurs tomes pour TERMINER régulièrement un roman, ça m'évite le découragement (et l'histoire s'y prête).


Je me fixe aussi des dates limites, que j'annonce publiquement, ça m'oblige à m'y tenir. Une sorte d'auto-pression LOL !



4) Se lancer des défis


Comme de participer au NaNoWriMo !


Il s'agit du National Novel Writing Month, qui rassemble quelques milliers de barjos qui se lancent le défi d'écrire 50 000 mots en un mois. Sans réussir à ce chiffre, l'émulation entre participants (il y a une communauté française) m'a permis de bien avancer mon tome 2.



5) Avoir du monde qui attend la suite !


Voilà, c'est ma plus grande motivation pour continuer ! (en plus du plaisir de l'écriture j'entends) 


Quand quelqu'un me dit qu'il a aimé mon tome 1 et qu'il attend la suite, c'est vraiment que du bonheur !

4 commentaires

Témoignage sur l'auto-édition

Retrouvez mon témoignage sur l'auto-édition sur le blog "Les tribulations d'une lectrice" dans son rendez-vous des indés.


Merci à Isabelle de donner la parole aux auteurs indépendants !


(note : l'image ci-contre est sa propriété)

0 commentaires

Foire aux cadeaux de l'auto-édition

En attendant la sortie du tome 2, je vous propose de (re)découvrir le tome 1 gratuitement lors de cette foire aux cadeaux de l'auto-édition du 24 avril au 24 juin.

Profitez-en pour découvrir gratuitement d'autres ebooks écrits par des auteurs indépendants, que ce soit de la fiction ou des guides ! Je vous mets le lien direct ci-dessous. N'hésitez pas à partager cette opération autour de vous, elle permettra aux auteurs auto-édités de gagner en visibilité et pour les lecteurs de belles découvertes.


728x90
0 commentaires

Bientôt le tome 2 !

Eh oui ! Pour des raisons d'organisation personnelle - et pour m'obliger à avancer - je me suis mise une date de publication à juin 2015 !


Vous pourrez donc bientôt découvrir la suite des aventures de Cateline et ses amis. En attendant, je remets ci-dessous le teaser que j'ai préparé ;-)

0 commentaires

Les noms de mes personnages

Il y a une étape de la création d'une histoire que je trouvais particulièrement compliquée au départ : le choix des noms des personnages !


À part Cateline - dont le diminutif Cat ("chat" en Anglais) était parfait - et Alban - avec la racine "alba", "blanc" en latin - qui sont des prénoms que j'aime et que j'aurais volontiers donné à un de mes enfants, j'ai dû me creuser la tête pour les autres.


À quelques exceptions près, les noms de mes personnages se rapportent à ce qu'ils représentent. Après avoir écumé les sites de mythologie du monde entier et de prénoms, j'ai fini par trouver une tactique : utiliser le site Wiktionnaire.


Par exemple, pour l'anima de Cat, j'ai cherché le mot "chat", puis regardé toutes les traductions qui sont proposées. Le terme estonien "kaslane" sonnait joliment et je l'ai adopté sans hésitation !


Parfois je ne trouvais pas par ce moyen et je continuais à chercher de site en site des inspirations. Inutile de dire que je pouvais passer des heures en quête du prénom parfait pour un personnage mineur !


Puis je me suis acheté le logiciel pour écrivain Scrivener. Et celui-ci possède un outil TRES utile : le générateur de nom !

Ce que j'aime par-dessus tout, c'est qu'on peut faire une recherche en fonction de la signification qu'on veut donner au nom. On peut sélectionner le sexe, l'origine, la première lettre, etc. 

Depuis je gagne un temps fou (et précieux vous imaginez bien) pour trouver le nom de chaque personnage.



Voici pour les principaux l'origine de mes choix :


Varagna : nom du faucon sacré du dieu slave Svarog 


Sakala : traduction de "faucon" en Lituanien


Antas : eh bien je ne sais plus ! Je voulais que son nom signifie "équilibre" ou "union" un truc du genre et je ne sais vraiment plus où j'ai pêché ça ! Bon pas grave, j'aime bien son nom, il est spécial sans être imprononçable ;-)


Faolan : prénom irlandais du Gaélique "faol" qui signifie "loup"


Amaruq : traduction de "loup" en Inuktitut


Sionna : j'ai modifié la traduction de "renard" en Gaélique irlandais, qui s'écrit "sionnach"


Azeri : "renard" en Basque


Arthur : un des rares prénoms classiques ! Il signifie "ours" en Celte. Bien qu'il n'ait pas d'anima, le terme se rapporte à sa carrure. Il convient bien aussi pour un leader.


Sabius : terme latin ayant donné en Français le mot "sage"



Et vous, comment vous choisissez les noms de vos personnages ?

2 commentaires

Le lion ailé au Moyen-Orient

Vous avez dû remarquer que "mon" lion ailé m'a été largement inspiré par des représentations antiques du Moyen-Orient.


Le bijou qui est sur la couverture de "L'Opale de Feu" se trouve au Oriental Institute de Chicago (c'est même leur logo !) et est d'origine Perse.


Le lion en mosaïque en tête du site est exposé au Musée du Louvre, même époque, même civilisation.


Le fait d'avoir étudié la préhistoire il y a deux ans, puis l'antiquité l'an dernier et cette année avec mes enfants (instruits en famille, voir mon blog sur ce sujet) a fortement influencé ma création des sociétés de "L'Opale de Feu".


J'ai fait quelques recherches sur la symbolique du lion ailé pour les civilisations antiques du Moyen-Orient, mais j'ai trouvé assez peu d'éléments, car il y a peu de traces écrites de cette époque.




Dans le cas de ces deux représentations, elles datent de l'époque Achéménide (556-330 av. J-C). Celle-ci est notamment connue pour s'être achevée avec la victoire d'Alexandre le Grand sur Darius III. La notice du Louvre de "la frise des griffons" parle d'une création de la fin du IVe millénaire (je tique sur le terme de griffon qui est pour moi un animal fabuleux encore différent, à corps de lion et tête et ailes d'aigle).


J'ai quand même trouvé deux pistes sur ces lions ailés. Tout d'abord le dieu mésopotamien des Enfers, Nergal, était parfois représenté sous cette forme. 


Ensuite les Lamassu qui sont des représentations assyriennes de lions ou de taureaux ailés à tête d'homme. Ces gigantesques statues protégeaient les bâtiments.


Je vous laisse admirer sur cette page les ruines et la reconstitution de Persépolis. Vous y apercevrez des lamassus, des griffons, des lions ailés ou non !



Sources : 

https://oi.uchicago.edu/collections/highlights/highlights-collection-jewelry

http://www.louvre.fr/oeuvre-notices/frise-des-griffons

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ach%C3%A9m%C3%A9nides

http://en.wikipedia.org/wiki/Lamassu

http://fr.wikipedia.org/wiki/Nergal

http://www.persepolis.nu/persepolis.htm


0 commentaires

Premier chapitre du tome 2

Si vous voulez lire le début du tome 2 de "L'Opale de Feu" en avant-première, rejoignez la mailing list !

0 commentaires

Le tome 1 en version papier !

Devinez qui est bientôt disponible en version papier ???

 

Il est en attente de validation chez Amazon ! Je vous mets le lien dès qu'il est possible de le commander !

0 commentaires

Newsletter

Pour être tenu au courant des actualités de la série, rejoignez la mailing list : http://eepurl.com/baMZQb

Vous recevrez en avant première les premiers chapitres du tome 2 !

Promotion de Janvier sur Amazon

"L'Opale de Feu" fait partie des promotions du mois sur Amazon !

http://www.amazon.fr/b/ref=br_lf_m_3464993031_grlink_3?ie=UTF8&node=3464993031&plgroup=3
0 commentaires

Concours de Noël

Vous souhaitez gagner mon roman ? Un concours est en cours sur Facebook !

https://www.facebook.com/OpaledeFeu.ACLUZY

0 commentaires