Like the Beast, tomes 1 Ă  9 - Yamamoto Kotetsuko


Mon avis : coup de đź’•

Genre : Boy's Love, comédie
Public : adulte (scènes explicites)
Statut de la série : en cours
Tomes parus en VF : 8 - mais le 9 est déjà en ligne dans l'abonnement ebook de l'éditeur
Tomes parus en VO : 10 


Résumé éditeur

Tomoharu Ueda, officier de police dans un petit poste local, mène une vie plutôt tranquille, jusqu'à ce qu'il fasse la rencontre d'Aki Gotôda, fils du chef d'un clan yakuza, à la poursuite d'un voleur de sous-vêtements. Le lendemain matin, Aki se présente chez lui pour le remercier de son aide... et se retrouve à lui faire une déclaration d'amour ! Interloqué, Ueda lui répond qu'il vaut mieux qu'ils apprennent à se connaître, mais c'est sans compter l'obstination d'Aki, prêt à tout pour arriver à ses fins. 
Policier et yakuza : l'amour pourra-t-il naître entre ces deux hommes que tout oppose ?



Yamamoto Kotetsuko est une auteure de Boy's Love que j'affectionne pour ses couples mignons, aux histoires tendres et souvent drôles. Et Like the Beast est mon préféré, mon "manga doudou" pour les coups de blues tant c'est léger, fun et les deux héros sont attachants.

En effet, le résumé pourrait laisser penser à une histoire d'amants maudits, cela pourrait être sombre et compliqué et... pas du tout ! Tomoharu et Aki se moquent bien des difficultés, ils sont amoureux et c'est tout ce qui compte à leur yeux. Deux amoureux idiots comme dirait une amie qui se reconnaîtra !

Et si leur histoire fonctionne, c'est grâce à leurs personnalités. Aki est un yakuza adorable - oui c'est bizarre dit comme ça mais c'est un fait -, impulsif, excessif dans la colère comme dans l'enthousiasme, son caractère est aussi flashy que ses vêtements hideux - son principal défaut. Tomoharu lui est gentil avec tout le monde indifféremment, n'a peur de personne, il est en fait assez bizarre ! Mais grâce à cette étrangeté il ne rejette pas la confession d'Aki, le laisse entrer dans sa vie et - évidemment - tombe amoureux à son tour.

La dynamique de leur couple est teintée de respect et d'égalité. Ici, pas de clichés d'un personnage plus efféminé dominé par l'autre, au contraire Aki est d'une énergie dévastatrice, et parfois Tomoharu a du mal à suivre - que ce soit son appétit sexuel ou ses raisonnement tordus. Réciproquement, Aki ne cherche pas à changer son partenaire, même si leur vie serait simplifiée s'il quittait la police, il l'aime vraiment tel qu'il est. Autre point que j'apprécie : il s'agit d'une relation entre deux adultes. Si j'aime aussi les histoires avec des ados sans expérience, c'est rafraîchissant de suivre des adultes bien dans leur peau et leurs désirs.

Bien sûr leur situation les obligent à garder leur relation discrète, et n'est pas sans apporter son lot d'ennuis. Enlèvements, acceptation d'un policier par la famille d'Aki et diverses autres péripéties ponctuent leur histoire, et l'on ne s'ennuie jamais avec eux. 

Si vous cherchez un titre "feel-good", mignon, sans prise de tête mais pas niais pour autant, Like the Beast est un choix idéal !


Écrire commentaire

Commentaires : 0