Le Jeu du Chat et de la Souris, tomes 1 et 2 - Setona Mizushiro


Mon avis : coup de đź’•

Genre : romance, BL, psychologique
Public : public averti
Statut de la série : terminée
Tomes parus en VF : 2
Tomes parus en VO : 2


Résumé éditeur

À cause de son caractère indécis, Kyoïchi s'est laissé prendre plusieurs fois au piège de l'adultère. Mais un jour, apparaît devant lui un homme que son épouse a engagé pour enquêter sur ses infidélités : il s'agit d'Imagasé, un garçon qu'il a connu à la fac. Ce dernier accepte de garder le secret, mais en échange, il lui réclame son corps...


Manga lu dans le cadre du challenge Manga Suki

Thème de février : romance tragique

Retrouvez ses articles de février sur son blog :



Pour le thème de ce mois-ci j’ai voulu découvrir de nouveaux mangas dans lesquels se déroulaient une romance tragique, mais aucun n’a su me convaincre. Après 4 ou 5 essais infructueux, je suis revenue à une valeur sûre que je n’avais pas encore chroniquée, même si j’en parle dans mon top 10 BL, Le Jeu du Chat et de la Souris.

Ce titre est un des premiers BL que j’ai lu, peu après l’incroyable L’Infirmerie après les cours de la même mangaka. C’est une romance tortueuse, avec une relation complexe, voire toxique. Ses personnages imparfaits sont terriblement humains, l’un se débat avec des sentiments amoureux destructeurs, jusqu’à frôler la folie ; l’autre est trop lâche pour le repousser, se laisse porter par les autres. Aucun des deux n’a un comportement vraiment moral, aucun d’eux n’est « un type bien », et c’est probablement parce qu’ils sont truffés de défauts qu’ils paraissent crédibles et sont fascinants.


Si Le Jeu du Chat et de la Souris est un manga résolument érotique, les scènes explicites ne sont pas gratuites : elles sont le reflet des pulsions frustrées ou refoulées de l’un ou l’autre. Chaque étape montre l’évolution de leur relation, de leurs sentiments, mais surtout les réflexions qui agitent Kyoïchi sur le désir et le plaisir charnel. Alors qu’il est homme à se laisser porter par les évènements, son caractère passif n’est pas seulement une position au lit, mais son comportement habituel et tout l’enjeu de ce personnage est de savoir s’il va finir par prendre sa vie en main à un moment.


Car Imagasé bouscule toutes ses conceptions sur son identité et sa sexualité. L’idée d’entretenir une relation avec un homme n’a jamais traversé l’esprit de Kyoïchi et il a bien du mal à déméler ses sentiments et sensations. Alors qu’il craint de se perdre dans les bras d’Imagasé, de s’éloigner de la « normalité » ou de ce qu’il pense connaître de lui-même, il doit peu à peu se redéfinir.

Les deux hommes avancent également avec des conceptions de l’amour et du bonheur bien différents, et pas forcément toujours compatibles. Imagasé, amoureux depuis toujours d’un hétéro, se perd dans une relation apparemment impossible, incapable de lâcher prise, passer à autre chose ou même s’y perdre complètement. Pourtant il a une approche du couple bien moins égoïste que son compagnon qui considère l’amour comme quelque chose qu’il prend plutôt que de donner.

Alors qu’ils se chassent, se déchirent, se retrouvent parfois, le lecteur se demande s’ils parviendront à un moment à trouver un véritable terrain d’entente entre eux. Setona Mizushiro nous propose ainsi une de ces histoires d’amour dont elle a le secret, mature, à la psychologie complexe, sans conclusion magique comme on en trouve parfois dans les romances.

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Book-Trotter (vendredi, 16 mars 2018 22:06)

    Hello !

    Ce titre est l'un des premiers yaoï que j'ai lus, je me souviens qu'il m'avait bien chamboulée et je pense que je le relirai !

    Chouette chronique en tout cas :)