L'infirmerie après les cours, tomes 1 à 10 - Setona Mizushiro

Ne vous laissez pas arrêter par le titre gnangnan en Français : en Anglais c'est "Nightmare after school" (soit "Cauchemar après l'école") qui décrit bien mieux ce manga.

L'héroïne Mashiro est conviée dans son école à des cours du soir un peu particuliers. Dans ceux-ci elle entre dans le monde du "rêve", un univers parallèle où chaque participant apparaît sous la forme véritable de son âme, qui n'a souvent rien à voir avec son physique. Le but ? Récupérer une clé en tuant les autres participants. Autant dire que les tensions se retrouvent dans le monde réel et que l'on cherche nous aussi à savoir qui se cache derrière chaque personnage du rêve.

La particularité de l'héroïne est qu'elle est une fille pour la partie basse de son corps (l'histoire commence avec ses premières règles), mais un garçon pour la partie haute. C'est en tout cas comme cela qu'elle se définit et elle vit comme un garçon. Le mystère est intéressant là aussi : est-elle hermaphrodite ? Un blocage psychologique ? Mais pourquoi ?

On est complètement dans un parcours initiatique ici du passage à l'âge adulte, sujet classique des shojo certes, mais traité sous l'angle des blessures de chacun et avec une bonne part de mystère et de fantastique.
Cependant le sens de la série est plus profond encore que cela (je n'en dis pas plus pour ne pas spoiler) et l'auteur m'a vraiment surprise avec le dénouement. Beaucoup d'indices semés ici et là prennent alors leur sens et j'ai prévu de relire ce manga avec un œil différent.

Les dessins de Setona Mizushiro sont un peu particuliers au premier abord, mais j'ai fini par m'y attacher au point de lire d'autres titres de la même mangaka. Je recommande notamment "Black Rose Alice", qui propose une approche très particulière du vampirisme avec de superbes graphismes.

Écrire commentaire

Commentaires : 0