Le requiem du roi des roses, tome 1 - Aya Kanno

Résumé éditeur 

Dès sa naissance, Richard, héritier de la prestigieuse famille d'York, est un enfant maudit. Né hermaphrodite, il est rejeté et haï par une mère qui considère sa venue au monde comme une 
punition du ciel. Seule lueur d'espoir dans cette enfance tourmentée, la présence d'un père qui lui voue un amour inconditionnel. 
Mais la vie du jeune Richard bascule quand son père s'engage dans un conflit avec les Lancaster pour faire valoir son droit au trône. De cette guerre des Deux-Roses va émerger un monstre politique, un tyran sanguinaire qui marquera de son empreinte l'histoire de l'Angleterre... 
York et Lancaster : deux familles, une haine ancestrale et un seul destin possible pour l'Angleterre déchirée ! 


Le Requiem du Roi des Roses est un manga inspiré des pièces Henri VI et Richard III de Shakespeare. À ce titre on y retrouve tous les ingrédients des drames du maître : trahisons, meutres, folie, fantastique. Et comme toujours, le mélange fonctionne et démontre à quel point l'auteur reste résolument moderne. Je n'ai pas encore lu ces pièces là, mais je vais réparer ce manque rapidement !

Richard, le plus jeune frère de la maison de York est né hermaphrodite, ce qui lui vaut le rejet de sa mère. Son père en revanche l'aime tendrement et le garçon lui voue une adoration sans borne. Le jeune Richard détonne dans la fratrie, il est aussi noir que les autres sont blonds, aussi sombres qu'eux sont lumineux. Encore enfant dans ce tome, nous voyons cependant déjà son potentiel monstrueux, telle que la légende shakespearienne l'a dépeint.

Autour de lui, différents personnages, plus ou moins atteints de folie ou de soif de vengeance (voire les deux : cocktail explosif !). Les souverains déments semblent être un sujet de prédilection chez Shakespeare (voir Macbeth ou Hamlet) et Henri VI de la famille Lancaster ne fait pas exception. C'est cependant un des seuls personnages qui attire une sympathie sans réserve dans cette histoire.

Côté graphismes c'est magnifique, parfaitement adapté à l'univers sombre et gothique de cette guerre des Roses. 

Un premier tome coup de coeur, dont j'ai hâte de lire la suite ! 


Écrire commentaire

Commentaires : 0