La classification du vivant



Cet article est une archive de mon premier blog sur l'instruction en famille. Il a été initialement publié en décembre 2013.

Travaillant sur la préhistoire, nous avons abordé l'apparition de l'Homme. Il m'a donc paru logique d'expliquer les principes de la classification du vivant et de l'évolution.

Mes cours de prépa bio datant un peu, la classification telle que je l'ai connu a évolué (elle aussi !) avec les connaissances, notamment en séquençage du génome. Le principe n°1 est devenu également : on classe en fonction des caractéristiques possédées par les organismes. Exit donc le terme "invertébré" qui signifie "sans vertèbre" et qui contredit ce principe.

J'ai donc réactualisé mes connaissances sur le site de la Main à la Pâte et proposé aux enfants une de leurs séquences de classification sur les animaux de la forêt.

Puis nous avons visualisé l'excellent documentaire d'Arte : Espèces d'espèces. Je n'ai pas trouvé mieux pour comprendre la classification : clair, complet, drôle, sans sacrifier la justesse scientifique. Un MUST !

Nous l'avons regardé une deuxième fois et au brouillon nous avons remonté en même temps que le présentateur, toute la généalogie humaine jusqu'au dernier ancêtre universel commun connu (LUCA = lastuniversal common ancestor). Le but était ensuite de fabriquer notre arbre du vivant.

J'ai eu bien du mal à trouver des ressources qui me conviennent : soit c'était faux (avec notamment la classification vertébrés/invertébrés), soit trop compliqué. Puis je suis tombée sur ce lien et en cherchant des photos des organismes (essentiellement sur wikipedia), nous avons construit cet arbre :

Nous avons personnalisé les carnivores avec une photo d'un de nos chats et les primates avec une photo des enfants!

J'ai ensuite expliqué la notion de sélection naturelle, avec notamment l'exemple classique de la phalène du bouleau. Puis j'ai prolongé ces notions lors du visionnage de L'Odyssée de l'Espèce.

Écrire commentaire

Commentaires : 0