The Top Secret, tomes 1 à 5 - Reiko Shimizu



Résumé éditeur 

En 2050, la police dispose pour ses enquêtes de machines permettant d’explorer la mémoire d’une personne décédée. Ainsi, la police scientifique peut visionner les cinq dernières années de la vie d’une personne, comprendre les raisons de sa mort et bien sûr assister au décès ! Mais en dehors de la prouesse technique, se pose pour les agents Maki et Aoki le choix entre respect de la vie privée et résolution des enquêtes...

The Top Secret est un thriller de science-fiction qui m'a donné une bonne claque ! Les enquêtes passionnantes et les personnages complexes ont contribué à me plonger dans l'ambiance. 

L'originalité des enquêtes repose ici sur l'utilisation d'une technique d'IRM qui permet de visualiser les images issues du cerveau d'un cadavre. Cependant, si cela rend les investigations intéressantes, cela donne aussi un manga particulièrement trash. En effet, on assiste aux derniers moments de victimes de meutres violents. Attention donc aux âmes sensibles ! Le volume 3 est particulièrement difficile et j'ai bien failli l'abandonner, ce qui aurait été dommage parce que c'est vraiment une bonne série.

Au-delà de ce point, l'intrigue est parfaitement menée et l'utilisation de cette technologie apporte des questionnements éthiques. Le personnage d'Aoki, nouvelle recrue dans l'équipe, porte ces problématiques par son oeil neuf et son côté naïf. Au contraire le caractère cynique de Maki, torturé par les conséquences d'une ancienne affaire, met en lumière la difficulté humaine de cette technique pour les enquêteurs. 

Côté graphique, je peux attester que la mangaka maîtrise l'anatomie humaine, ce qui rend d'autant plus dérangeants ces crimes. J'ai préféré ne pas mettre d'images pour une fois, soit elles n'apportent rien hors contexte, soit elles sont difficiles. 

En résumé c'est une bonne série, dont j'espère avoir l'occasion de lire la suite, mais elle n'est pas à mettre entre toutes les mains.


Écrire commentaire

Commentaires : 0