Lucie Acamas, tome 2 - Guy Morant

Résumé 

Enfermée derrière un rideau de feu, la ville de Zénia est occupée par l’« empereur Gaïus » et les mercenaires shaonis. Lucie Acamas fuit pour échapper à l’emprisonnement, à la mort ou à un sort plus terrible encore. Ses parents ont disparu et elle est rejetée de tous. Désespérée, elle ignore comment elle survivra jusqu’au lendemain.

Une rencontre change tout : celle d’un camarade qu’elle considère comme son ennemi, et qui se trouve dans une détresse plus grande encore que la sienne. En le prenant en charge, elle apprend à oublier sa peur et à vaincre son sentiment d’infériorité, pour affronter le maître des lieux, ses serviteurs et ses créatures artificielles.

Toujours en fuite, elle obtient l’aide d’un ami et d’un garçon mystérieux, qui semble en savoir plus que quiconque sur ce qui se passe dans la ville.


Ce tome est le second des aventures de Lucie Acamas (chronique du 1 ici). On reprend l'histoire sans problème, l'intrigue étant bien différente, il pourrait presque se lire indépendamment.

Enfin, pas tout à fait tout de même, car nous retrouvons Lucie et sa relation bien particulière à l'ousia, la source d'énergie de ce monde. Sa vie est bouleversée par une occupation menée par Gaïus.

L'intrigue se déroule en huis-clos dans la cité de Zénia prisonnière d'un cercle de flammes magiques. Au cours de sa lutte, Lucie rencontre de nouveau diverses créatures surnaturelles et doit affronter des épreuves jusqu'à un final explosif.

Des questions restent en suspend à la conclusion de ce tome, je suis curieuse d'en découvrir les réponses. J'espère notamment que l'on retrouve Valère, j'aimerais en savoir plus sur lui et ses motivations.



Écrire commentaire

Commentaires : 0