Silver Spoon, tomes 1 à 13 - Hiromu Arakawa


Résumé éditeur 

Yûgo Hachiken est un collégien qui vient du prestigieux établissement de Shin Sapporo. Il est ce qu'on appelle un génie quand on en vient aux mathématiques et aux autres matières cérébrales. Lorsqu'il arrive au lycée agricole de Ôezo, situé sur l'île d'Hokkaidô, il croit que sa vie sera facile : avec tous ces fils de fermiers incapables d'aligner deux équations, devenir premier de la classe sera du gâteau ! Mais c'était sans compter les cours d'élevage, de sciences de la nutrition, de gestion agricole et les clubs de sport épuisants? Comment va-t-il faire pour survivre dans cet enfer ?! Mais surtout, pourquoi est-il entré dans ce lycée qui semble ne pas du tout correspondre à son profil scolaire... ? 




Avec Silver Spoon, Hiromu Arakawa signe une fresque hilarante sur la vie agricole. Étant diplômée d'une école d'agronomie, cette série m'a rappelé de nombreux souvenirs ! Le personnage d'Aki obnubilée par les chevaux me rappelle mes années ado où j'étais un peu comme elle lol !

Au-delà de l'humour qui m'a provoqué un paquet de fous rires, le portrait du monde agricole est à la fois tendre et juste, sans concession ou idéalisation. L'agriculteur japonais est confronté à des problématiques proches de son homologue français. Les questions du rapport à l'animal de rente, du revenu de l'agriculteur, de l'endettement, de la mise en valeur des produits, du bien-être animal... tout est abordé avec intelligence. À vrai dire ce manga est un excellent support pour faire découvrir aux jeunes ce qu'est l'agriculture et d'où viennent nos aliments.

L'esprit m'a un peu rappelé Barakamon, par le côté citadin qui se retrouve dans un milieu rural et y découvre beaucoup. J'ai en tout cas ressenti le même plaisir avec l'une ou l'autre saga, ce sont des titres qui donnent le moral !

J'aime beaucoup les personnages également et leur évolution. Yugo, comme Aki et tous les autres grandissent humainement au fil de l'intrigue. La relation entre Yugo et Aki est jolie et la mangaka prend un malin plaisir à les interrompre dès qu'ils deviennent sérieux l'un envers l'autre, et toujours de façon surprenante.

Je suis moins fan du trait spécifique à cette mangaka, mais l'histoire fait complètement occulter ce détail, d'autant que finalement celui-ci fonctionne vraiment bien avec le caractère des personnages !


Écrire commentaire

Commentaires : 0