Orange, tomes 1 à 5 - Ichigo Takano

Résumé éditeur 

Un matin, alors qu'elle se rend au lycée, Naho reçoit une drôle de lettre… une lettre du futur ! La jeune femme qu'elle est devenue dix ans plus tard, rongée par de nombreux remords, souhaite aider celle qu'elle était autrefois à ne pas faire les mêmes erreurs qu'elle. Aussi, elle a décrit, dans un long courrier, les évènements qui vont se dérouler dans la vie de Naho lors des prochains mois, lui indiquant même comment elle doit se comporter. Mais Naho, a bien du mal à y croire, à cette histoire… Et de toute façon, elle manque bien trop d'assurance en elle pour suivre certaines directives indiquées dans ce curieux courrier. Pour le moment, la seule chose dont elle est sûre, c'est que Kakeru, le nouvel élève de la classe, ne la laisse pas indifférent…

Avec son graphisme moderne et pop, sa poésie, mais aussi et surtout sa petite pointe de science-fiction, cette romance sociale et mélancolique explose tout en finesse les limites imposées par le système éditorial japonais. Un futur incontournable, assurément !



Avec Orange je pensais lire un shojo plutôt classique malgré la dimension fantastique, essentiellement tourné vers la romance. En réalité je me suis pris une claque émotionnelle avec ce petit bijou ! D'ailleurs son classement en shojo est discuté, il est semble-t-il considéré comme un seinen, ce qui est justifié par des sujets graves abordés dans l'histoire.


Certes, la romance est présente. Mais la lettre du futur n'est pas là pour effacer des regrets romantiques. La Naho adulte veut sauver Kakeru d'une situation dramatique à venir. C'est avant tout une histoire d'amitié, avec un groupe d'amis soudés.


Rapidement, on connaît l'issue que la Naho adulte cherche à éviter, grâce à des allers retours entre des scènes de l'adolescence et des scènes de la vie adulte. Le suspense est dans l'issue de cette fois ci, avec les indications de la lettre. Le compte à rebours vers le 15 février est enclenché et tient le lecteur en haleine.


Parallèlement des questions sérieuses se posent : comment vivre avec des regrets ? A-t-on le droit de modifier le futur ? Le lecteur emmené d'une époque à l'autre voit naître des sentiments contradictoires sur les modifications de la période adolescente : que vont devenir certaines vies adultes dans ce cas ?


L'histoire est portée par des personnages attachants, tous avec un caractère propre. J'ai particulièrement aimé le personnage de Suwa, celui qui sacrifie le plus à cette seconde chance.


C'est un manga doux-amer comme une orange, plein d'émotion sans jamais tomber dans la niaiserie. J'ai eu un véritable coup de coeur pour cette histoire qui m'a tenue en haleine jusqu'à sa conclusion.



Écrire commentaire

Commentaires : 0