A Silent Voice, tomes 1 à 7 - Yoshitoki Ooima

Résumé éditeur 

Shoko Nishimiya est sourde depuis la naissance. Même équipée d'un appareil auditif, elle peine à saisir les conversations, à comprendre ce qui se passe autour d'elle. Effrayé par ce handicap, son père a fini par l'abandonner, laissant sa mère l'élever seule. Quand Shoko est transférée dans une nouvelle école, elle fait de son mieux pour dépasser ce handicap, mais malgré ses efforts pour s'intégrer dans ce nouvel environnement, rien n'y fait : les persécutions se multiplient, menées par Shoya Ishida, le leader de la classe. Tour à tour intrigué, fasciné, puis finalement exaspéré par cette jeune fille qui ne sait pas communiquer avec sa voix, Shoya décide de consacrer toute son énergie à lui rendre la vie impossible. Tour à tour psychologiques puis physiques, les agressions du jeune garçon se font de plus en plus violentes... jusqu'au jour où la brimade de trop provoque une plainte de la famille de Shoko, ainsi que l'intervention du directeur de l'école. Ce jour-là, tout bascule pour Shoya : ses camarades, qui jusqu'ici ne manquaient pas eux non plus une occasion de tourmenter la jeune fille, vont se retourner contre lui et le désigner comme seul responsable... 


Ce manga est un véritable coup de cœur ! Initialement prévu comme un one shot, il a rencontré un tel succès qu'il a été serialisé.

J'ai beaucoup aimé le traitement des sujets sérieux que sont le handicap et le harcèlement scolaire. La question de la réparation de ce comportement ou de la reprise de confiance en soi également. Tout est abordé avec intelligence et délicatesse. Tous les protagonistes ont été touchés à leur manière par le passage de Shoko dans leur classe et doivent apprendre à se reconstruire et à vivre avec la différence.

Le harcèlement scolaire est un sujet qui me parle toujours énormément : ayant été victime au même âge que Shoko et Shouya, je sais à quel point cela peut détruire sur le long terme. Les enfants différents sont souvent mis à part à ces âges là et ce manga pourrait être utilisé auprès des jeunes pour expliquer la surdité, mais surtout le vivre ensemble.

Les dessins sont doux, un vrai régal. J'ai particulièrement aimé la mise en mouvement des mains lorsqu'ils parlent en langage des signes.


Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Valsissi (mercredi, 02 mars 2016 13:07)

    Je suis entrain de lire ce 1er tome. C'est très touchant! J'aime beaucoup!

  • #2

    Anne-Cerise (vendredi, 04 mars 2016 06:24)

    Oui, c'est un très beau manga :-)