Given, tomes 1 et 2 - Kizu Natsuki


Mon avis : coup de đź’•

Genre : BL, romance, musique
Public : tout public
Statut de la série : en cours
Tomes parus en VF : 3
Tomes parus en VO : 4


Résumé éditeur 

Uenoyama est un lycéen féru de guitare et de basket. Seulement, la passion qui l'animait semble s'être éteinte pour laisser place à un quotidien morne, rythmé par de simples siestes. Un jour, il tombe sur Mafuyu, qui s'est endormi à l'un de ses endroits favoris, une superbe guitare Gibson serrée contre lui. Ce dernier le supplie alors de la réparer et de lui apprendre à en jouer. Si Uenoyama refuse catégoriquement au début, il finit par l'aider et va même jusqu'à l'intégrer dans son groupe. Il découvre derrière la candeur de Mafuyu un talent incroyable et bouleversant. Malheureusement, ce dernier est également hanté par un lourd traumatisme qui l'empêche de s'exprimer pleinement.


Given est sans aucun doute un des mangas les plus sensibles que j’ai pu lire et a su m’émouvoir aux larmes à plusieurs reprises. Difficile de décrire l’atmosphère à fleur de peau, le mélange de tristesse et d’espoir, de douceur et parfois de sentiments violents, qui s’en dégage.

Tout commence par une rencontre, celle de deux lycéens aux caractères bien différents : Ritsuka, plutôt grognon et rentre-dedans, et Mafuyu, franchement dans la lune et effacé. Une guitare les rapproche alors et devient le symbole du mystère qui entoure Mafuyu - que fait un musicien néophyte avec une Gibson dont il ne sait même pas changer les cordes ?

Rapidement les deux garçons sont fascinés l’un par l’autre. Tandis que Mafuyu trouve Ritsuka tellement cool quand il joue, ce dernier ne peut s’empêcher de s’intéresser à son compagnon - sans trop savoir ce qui l’attire tant. Jusqu’au moment où Mafuyu se met à chanter et le bouleverse au plus profond de son être.


Tandis que Ritsuka tente de comprendre les sentiments dévastateurs et embrouillés qui l’envahissent, Mafuyu est coincé dans un passé qu’on découvre peu à peu. La musique va devenir un moyen pour eux d’évoluer, ainsi qu’un nouveau langage. 

Plus âgés que les lycéens, les deux autres membres du groupe, Akihiko et Haruki, sont comme des grands frères qui les soutiennent à leur manière. Loin d’être en retrait, ces personnages sont tout aussi importants et attachants. L’arrivée de Mafuyu dans leur groupe de musique se fait à la fois en douceur et comme un grand bouleversement : toute la dynamique du manga est résumé dans ce paradoxe.

Côté graphisme, Kizu Natsuki maîtrise à la perfection son trait et sa composition des planches. Tour à tour dynamique ou sensible, le dessin est entièrement au service de l’émotion et de la musique qui alors prend vie sous nos yeux.


Un titre tout en émotions subtiles, porté par des jeunes qui se cherchent, un amour de la musique et un visuel délicat.


Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    Amabooksaddict (mercredi, 24 janvier 2018 23:13)

    Ta chronique est vraiment belle & avec ma sœur nous avons encore plus envie de lire ce manga qu'avant ! Il faut vraiment que je l'achète !

  • #2

    Anne-Cerise (samedi, 27 janvier 2018 05:16)

    Contente de t’avoir donné envie :-D