Canis, tomes 1 à 3 - ZAKK


Statut de la série : en cours
Nombre de tomes parus en VF : 1
Nombre de tomes parus en VO : 3


Résumé éditeur

Chapelier à la renommée internationale malgré son jeune âge, Satoru Kutsuna se contente de travailler dans son humble boutique, loin des projecteurs des défilés. Trop exigeant envers ses salariés, il se retrouve à devoir trouver pour le lendemain un nouvel employé en vue dun gros évènement. En rentrant chez lui désespéré de navoir trouvé personne, il tombe sur Ryou Kashiba, un jeune homme gisant inconscient sous la pluie et le froid, quil décide de ramener chez lui. Ce dernier, pour le remercier de son hospitalité, accepte alors de laider pendant les 2 prochains jours, après quoi il ira remplir son objectif : mourir.


Si je lis beaucoup de yaoi, les titres coup de cœur ne sont pas si nombreux, mais Canis en fait assurément partie !

J'ai à vrai dire du mal à écrire cette chronique, tant il est difficile de déterminer exactement ce qui fait le charme de Canis. Est-ce son graphisme particulier ? Son histoire, ses personnages ? L'ambiance ? Probablement un peu de tout ça à la fois.

Satoru est chapelier, artisan passionné et créateur de mode, cette particularité fait toute l'identité du titre. En effet, tout au long de l'histoire, on le voit créer, faire la promotion de ses œuvres, rencontrer ses pairs, participer à des défilés. Bref, chapelier, c'est ce qui défini le personnage de Satoru.
Il rencontre Ryou, jeune paumé qui arrive de New-York pour remplir une mission, puis mourir. Rapidement, on comprend que Ryou n'a pas toujours trempé dans des affaires reluisantes et que sa mission est plutôt louche. Leurs deux mondes vont finir par se côtoyer, pas toujours pour le meilleur.

Mais Satoru prend le jeune homme comme il est, sans lui poser de questions. Et Ryou est fasciné par cet artisan, qu'il aide dans son travail. Peu à peu ils vont se découvrir. Et quand je dis "peu à peu", c'est vraiment le cas : ici nulle scène de sexe torride dès la seconde page, les sentiments et la relation des deux hommes évoluent progressivement.  Et les voir se découvrir est très plaisant, ils sont à la fois drôles, tendres et touchants. 

Quant aux graphismes, j'en suis littéralement tombée amoureuse ! Zakk a un style très particulier, un peu pop, qui rend ce manga tout simplement irrésistible.

Écrire commentaire

Commentaires : 0