La Fleur Millénaire, tomes 1 à 12 - Kaneyoshi Izumi


Résumé éditeur 

Fille de la reine officielle du pays de Â, Aki n’a de princesse que le titre. Seule pour s’occuper de sa mère malade et délaissée par le roi, elle doit supporter fièrement les mesquineries de la seconde reine. Un jour, elle croise le chemin de Hakusei, un jeune esclave aux yeux bleus qui décide de lier son destin au sien. Destin qui la mène à rencontrer Seitetsu, un commerçant qui la prend sous son aile et la forme aux “six arts” indispensables à une princesse. Mais ces nouvelles compétences se révèlent dangereuses lorsqu’elle ridiculise son demi-frère, le jeune prince, à l’occasion d’une partie de chasse, attirant sur elle et les siens la rancœur du couple royal. Une rancœur mortelle…




Cette saga est un véritable coup de coeur ! 

Il s'agit d'un shojo historique, avec une part de romance, mais surtout l'histoire d'une princesse qui lutte pour sa survie, ainsi que pour sa vengeance. Placé dans un contexte de type Chine ancienne, costumes et paysages sont superbes et font voyager le lecteur.

De rancœurs personnelles, en complots politiques, Aki est ballotée d'un pays à l'autre par ses adversaires et ses alliés, tel un pion sur un échiquier complexe. Malgré tout cela, la jeune fille reste toujours fière et fidèle à ses convictions, ce qui est particulièrement difficile et admirable. 

Aki est loin de l'image de la princesse Disney passive qui attend qu'on vienne la sauver. Bien au contraire, c'est une jeune fille intelligente, tour à tour stratège, archère ou gestionnaire. Elle n'hésite pas à se rendre sur un champ de bataille ou auprès du peuple. Malgré tout elle reste très humaine, avec ses moments de faiblesse et de doute, et ses élans du coeur.

Hakusei lui est dévoué corps et âme, tout en étant conscient de la distance entre eux. Pour autant il n'est pas parfait lui non plus, ce qui en fait un personnage attachant. 

Autour d'eux, gravitent de nombreux personnages, amis ou ennemis. Et parfois on ne sait plus très bien qui est l'un ou l'autre. De trahisons en retournements de situations, princes, ministres, marchands, ninjas, serviteurs... les personnes auxquelles Aki peut accorder toute sa confiance se comptent sur les doigts d'une main. Mais on se surprend à apprécier un personnage tordu, ou à apercevoir une lueur d'humanité chez un monstre.

L'action est très présente dans cette saga, ce qui m'a fait dévorer les 12 tomes d'une seule traite.

Côté dessins, j'aime beaucoup. Les couvertures en couleurs sont particulièrement réussies, de plus en plus au fil des tomes d'ailleurs.

Bref, j'attend avec impatience le tome suivant ! Il faut dire aussi que la mangaka a l'art de nous laisser sur des cliffhangers, ce qui explique aussi pourquoi j'ai enchaîné les tomes ainsi !



Écrire commentaire

Commentaires : 0