The Book of Ivy - The Revolution of Ivy - Amy Engel

Cela faisait un moment que The Book of Ivy d'Amy Engel me tentait. J'ai fini par craquer, mais comme les éditions Lumen n'ont toujours pas de version numérique, j'ai acheté l'ebook en Anglais. Le style est très simple et direct, donc la lecture a été facile.

The Book of Ivy est une romance dans une société post-apocalyptique, sujet très en vogue ces dernières années dans la littérature young adult américaine (voir Hunger Games ou La Sélection pour ne citer que ces deux là). À vrai dire comme pour La Sélection justement, l'intérêt du livre tient plus dans la romance que dans le côté SF peu développé.

Le roman se passe dans une ville, qui forme une nouvelle société à elle seule tant elle est isolée de ce qui se passe en dehors de sa clôture. Deux familles s'opposent, celle du président Lattimer et celle du fondateur Westfall. Le président tient tout son monde à coup de suppression de libertés et notamment de mariages arrangés. 
Bref, la fille Westfall, Ivy, est l'héroïne. Elle est mariée contre sa volonté au fils Lattimer, Bishop. Mais sa famille lui a donné comme mission de tuer Bishop et de préparer la chute du régime en place.

Nous retrouvons ici un thème classique depuis l'Antiquité, celle des amants maudits. Peu de surprise donc sur l'évolution des sentiments de chacun. 

Cela dit j'ai trouvé la lecture plaisante et les personnages moins manichéens qu'ils ne le semblaient à première vue. Ivy se retrouve au milieu d'un conflit de loyauté qu'elle résout d'une manière inattendue.

Des sujets comme la place de la femme sont abordés ici, bien que seulement effleurés à mon sens. L'auteure a beaucoup insisté sur le lavage de cerveau qu'Ivy a subi par son père et sa sœur, utilisant notamment le cliché de l'école à la maison pour couper l'enfant de la société. Cliché que j'ai modérément apprécié étant donné ma position sur ce sujet ! (Voir mon blog personnel pour comprendre) Je trouve d'ailleurs assez peu probable qu'une société qui broie autant les libertés individuelles autorise une telle pratique, surtout pour la famille de l'agitateur numéro 1.

Au final cette lecture n'a pas été le coup de coeur attendu, mais s'est révélée agréable et je l'ai lu rapidement.



J'ai donc enchaîné avec la suite The Revolution of Ivy. 

Attention spoiler du tome 1 si vous ne l'avez pas encore lu ! Un peu du tome 2 aussi j'avoue.

On a donc laissé Ivy de l'autre côté de la clôture, avec comme problème numéro 1 celui de survivre. 

Je n'ai eu aucune surprise en lisant ce tome ! L'auteure ne s'est pas foulée : elle décrit la survie d'Ivy, puis sa rencontre avec ceux qui sont dehors. Comme je m'y attendais, Bishop vient la rejoindre. Comme je m'y attendais, elle retourne à Westfall. Même la conclusion était évidente.

Mais en plus de ces écueils, il y a de nombreuses longueurs, ce que je n'ai pas ressenti dans le tome 1 et j'ai peiné à terminer ce volume.

J'ai eu également beaucoup de mal à comprendre les réactions d'Ivy. Sa volonté de venir au secours de sa famille me dépasse complètement après ce qu'elle a subi. 

Au final je ne vois même pas d'où vient le titre, il n'y a pas de révolution, encore moins du fait d'Ivy qui se laisse porter par les événements. C'est vraiment dommage, parce que l'auteure avait matière à en faire une héroïne forte, qui bouscule les choses, mais on en est très loin.





Livres inclus dans le challenge jeunesse / young adult 2015



Écrire commentaire

Commentaires : 0